Don planifié

Un don majeur et un planifié assure un soutien financier essentiel à la progression de la recherche. De plus, il appuie concrètement la recherche qui contribue de façon significative à trouver un traitement et maintient l’espoir de la guérison. Ultimement, le don planifié amène à un mieux-être des personnes atteintes de cette maladie.

Pour consulter le feuillet général  (interactif)

 

Fonds de dotation

Le capital du fonds de dotation peut être constitué par un seul donateur ou par un groupe de personnes qui ont à cœur d’investir dans le recherche pour vaincre le cancer.

  • Le fonds de dotation est spécifiquement composé d’un capital ou du cumul de sommes périodiques et capitalisées qui sont investis à long terme et dont seuls les revenus générés par le capital accumulé servent à financer des projets spécifiquement dédiés à la recherche sur le cancer (certaines conditions s’appliquent).
  • Créer un fonds de dotation, c’est perpétuer votre action philanthropique tout en bénéficiant d’avantages fiscaux importants.

Pour consulter le feuillet informatif

Don d’actions

Ce type de dons s’adresse à toutes celles et ceux qui possèdent des valeurs mobilières, actions cotées en bourse, des parts de fonds communs de placement et des obligations.

Peu importe votre âge, vos revenus ou votre valeur nette, votre contribution vous permet de faire des économies d’impôts substantielles et de rejoindre vos objectifs philanthropiques.

  • En cédant directement vos valeurs mobilières à l’Institut (le transfert peut se faire électroniquement), vous ne payez aucun impôt sur la partie imposable de votre gain en capital. De plus, l’Institut vous émettra un reçu pour fins d’impôts qui correspond à 100% de la juste valeur marchande le jour du transfert au compte de courtage de l’Institut.

Pour consulter le feuillet informatif

Don d’une police d’assurance vie

Que ce soit pour réduire la facture fiscale immédiate ou pour réduire l’impôt anticipé pour la succession, une telle stratégie permet au donateur de faire un don substantiel sans avoir à puiser dans ses liquidités.

Les bénéfices pour le donateur reliés à ce type de dons sont nombreux. Les principaux types de dons d’assurance vie sont:

  • Pour une police d’assurance vie existante:

L’Institut du cancer de Montréal peut, à certaines conditions, devenir propriétaire et bénéficiaire de ladite police et émettre un reçu pour fins d’impôts équivalent à la juste valeur marchande de la police (évaluation faite par un actuaire indépendant).

  • Désignation de l’Institut du cancer de Montréal comme bénéficiaire:

Cette stratégie, en plus d’être un moyen abordable de faire un don substantiel, vous évite de puiser dans vos liquidités et bénéficie d’un avantage fiscal important et immédiat par l’émission d’un reçu pour fins d’impôts dès l’entrée en vigueur de la nouvelle désignation. Plusieurs options sont proposées par l’Institut pour ce type de dons de plus en plus répandu.

  • Avant l’annulation d’une police d’assurance vie existante:

Une option fiscalement avantageuse dans le cas où vous songez à ne plus payer pour une police d’assurance vie que vous détenez.

Chaque année, des millions de dollars en police d’assurance vie sont perdus suite à l’annulation de celle-ci. Selon certaines conditions, l’Institut propose des alternatives diversifiées tout en vous permettant de répondre à vos objectifs philanthropiques.

Pour consulter le feuillet informatif

Don par un legs testamentaire

Un don par testament est une façon simple, accessible et répandue qui permet de réduire considérablement l’impôt à payer par la succession.

Ce don s’adresse à toute personne sans égard pour son âge et permet de soutenir la recherche tout en préservant le patrimoine que vous prévoyez laisser à vos héritiers. Les legs testamentaires les plus répandus sont :

  • Legs particulier : un montant précis, un bien déterminé, un bloc de titres (actions, obligations);
  • Legs résiduaire : la totalité ou un pourcentage de ce qui reste après la distribution de la succession;
  • Legs universel : la totalité des biens, parfois divisée entre plusieurs bénéficiaires;
  • La désignation d’un bénéficiaire d’un REER, d’une caisse de retraite, d’une police d’assurance vie ou d’une rente assurée.

Pour consulter le feuillet informatif